Voir plus
Comment protéger votre entreprise contre la fraude grâce à KYC

Comment protéger votre entreprise contre la fraude grâce à KYC

La connaissance du client (KYC) est un processus qui consiste à vérifier l'identité de vos clients et à identifier tout risque lié au fait qu'ils fassent affaire avec vous. Ce processus aide les entreprises à filtrer leurs clients et leurs consommateurs afin de réduire le risque de fraude. Approuvé à la fois par les régulateurs et les entreprises, le KYC est en train de devenir un élément essentiel de la conduite des affaires au niveau mondial. Nous examinons ici les raisons de l'importance de la procédure KYC et la manière dont vous pouvez la mettre en œuvre dans votre entreprise. Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les entreprises devraient mettre en œuvre des protocoles KYC. Voici ce que vous devez savoir sur les raisons pour lesquelles vous devez adopter le KYC, les étapes pour mettre en œuvre le KYC dans votre entreprise, et les différents types de processus KYC disponibles.

September 30, 2022

Qu'est-ce que KYC ?

KYC est l'abréviation de "know your customer" (connaissez votre client). Il s'agit d'un processus que les organisations utilisent pour identifier et vérifier l'identité de leurs clients. Un bon processus KYC permet aux entreprises de filtrer leurs clients afin de réduire le risque de fraude, de blanchiment d'argent, de financement du terrorisme et d'autres types de crimes financiers.

De la même manière qu'un médecin effectue un "check-up" pour comprendre votre état de santé général et identifier tout problème, une entreprise qui effectue des contrôles KYC sur ses clients effectue un contrôle similaire pour vérifier leur santé financière. Les entreprises peuvent ainsi mieux comprendre leurs clients et améliorer leur gestion des risques.


Pourquoi le KYC est-il important ?

Le besoin de KYC a augmenté à mesure que les organisations se sont mondialisées et que les systèmes financiers sont devenus plus numériques. Comme de plus en plus d'entreprises travaillent au-delà des frontières et effectuent des transactions en ligne, les criminels ont davantage de possibilités de commettre des fraudes. KYC aide les organisations à réduire le risque d'escroquerie en vérifiant l'identité de leurs clients et en confirmant la légitimité de leurs transactions.

Les organisations qui n'effectuent pas de contrôles KYC adéquats ou qui ne respectent pas les règles de conformité risquent des amendes ou, pire encore, d'être coupées du système financier. Les institutions financières exigent souvent que les entreprises suivent les règles KYC lorsqu'elles ouvrent des comptes, acceptent des paiements ou investissent dans d'autres entreprises.


Étapes de la mise en œuvre de KYC dans votre entreprise

Il existe plusieurs étapes clés pour mettre en œuvre un processus KYC dans votre entreprise.

- Identifier le type de clients pour lesquels vous devez effectuer le KYC

- Identifier les risques associés à ces clients - Sélectionner le processus KYC approprié

- Former les employés qui effectueront le KYC

- Collecter les données nécessaires auprès des clients

- Analyser et stocker les données. Examinons chaque étape plus en détail.

- Identifier le type de clients sur lesquels vous devez effectuer le KYC Vous devez décider quels types de clients vous souhaitez soumettre à la procédure KYC. Il existe trois principaux types de clients sur lesquels vous pouvez effectuer le processus KYC : les clients, les clients et les partenaires. Selon le type d'activité que vous menez et les juridictions dans lesquelles vous opérez, les différents clients relèveront de différents niveaux de KYC.

- Identifiez les risques associés à ces clients Vous devrez également déterminer les risques associés à chaque groupe de clients. C'est là que vous décidez de ce que vous devez faire pour atténuer les risques. Par exemple, si vous acceptez des paiements de la part de clients, vous devrez vérifier l'identité de ces derniers.

-Sélectionnez le processus KYC approprié Après avoir déterminé le type de clients sur lesquels vous devez effectuer le KYC et les risques qui leur sont associés, vous devez sélectionner le processus KYC approprié. Vous pouvez choisir un processus manuel/standardisé ou un processus entièrement automatisé. Selon le type d'activité que vous exercez, vous devrez peut-être utiliser un mélange des deux.

- Former les employés qui effectueront le KYC Vous devrez former les employés qui effectueront le KYC de vos clients pour qu'ils sachent quelles informations ils doivent obtenir et comment les collecter.

- Collectez les données nécessaires auprès des clients Vous devez collecter les données nécessaires auprès des clients. En fonction de votre processus, vous pouvez être amené à collecter toutes les informations ou seulement quelques unes d'entre elles. Les points de données comprennent le nom, l'adresse, la date de naissance et d'autres informations qui confirment l'identité et la légitimité du client.

- Analyser et stocker les données Enfin, vous devrez analyser les données que vous avez recueillies et les stocker en toute sécurité. C'est important pour pouvoir les consulter rapidement à l'avenir afin d'identifier les clients réguliers et de repérer les activités suspectes.

Types de processus de connaissance du client

Il existe trois principaux types de processus KYC que vous pouvez utiliser : manuel/standardisé, semi-automatique ou entièrement automatisé. Manuel/standardisé - Les processus KYC manuels exigent que les employés collectent et vérifient manuellement les données. Ce processus est généralement appliqué aux clients à faible risque.

- Les processus KYC standardisés sont semi-automatisés et nécessitent une intervention manuelle. Semi-automatique

- Les processus KYC semi-automatiques sont généralement appliqués aux clients à risque moyen. Ils combinent une collecte manuelle des données et une automatisation partielle de la vérification des données.

- Les processus KYC entièrement automatisés concernent les clients à haut risque et reposent sur l'automatisation de la quasi-totalité de la vérification et de la collecte des données. Entièrement automatisé

- Les processus KYC entièrement automatisés concernent les clients à haut risque et reposent sur l'automatisation de la quasi-totalité de la vérification et de la collecte des données.

Conclusion

La nécessité de connaître son client s'est accrue à mesure que les organisations se sont mondialisées et que les systèmes financiers sont devenus plus numériques. Le processus KYC standard existe depuis longtemps, mais il a évolué pour intégrer de nouvelles technologies et sources de données. Cela a non seulement facilité l'exécution du processus KYC, mais l'a également rendu plus important que jamais. Comme de plus en plus d'entreprises travaillent au-delà des frontières et effectuent des transactions en ligne, les criminels ont davantage d'occasions de commettre des fraudes.

Le KYC aide les organisations à réduire le risque d'escroquerie en vérifiant l'identité de leurs clients et en confirmant la légitimité de leurs transactions. Les organisations qui n'effectuent pas de contrôles KYC adéquats ou qui ne respectent pas les règles de conformité risquent des amendes ou, pire encore, d'être coupées du système financier.

Comment la solution de Dataleon vous aide grâce à l'IA et l'OCR ?

La solution KYC automatisée de Dateleon vous déchargent des vérifications manuelles chronophages obligatoires pour être en conformité avec la réglementation. Elle contribue par ailleurs aux gains d’efficacité opérationnelle et à l’amélioration de l’expérience client. Pour les besoins de vigilance client renforcée.

  • Économies directes de coûts. Réduit les dépenses en réduisant considérablement les coûts de traitement de gros volumes de données
  • Efficacité des processus. Permet l’automatisation de bout en bout pour les processus centrés sur les documents
  • Augmentation de la précision. Observez immédiatement des augmentations significatives de la précision des données grâce à l'utilisation de l'IA

#api kyc #kyc documents #solution kyc


Conclusion

Les entreprises doivent se concentrer sur la gestion de leurs données non structurées pour améliorer l'efficacité opérationnelle et réduire les coûts d'exploitation. Le traitement des documents piloté par l'IA permet d'y parvenir facilement. Grâce à l'IA, le traitement des documents devient plus facile que jamais. Les avantages du traitement des documents piloté par l'IA sont nombreux, notamment des processus optimisés, des flux de travail rationalisés et des expériences utilisateur moins complexes.

A PROPOS DE L'AUTEUR

Vous avez aimé cette lecture ?

Restez au courant des dernières actualités, stratégies et informations commerciales vidéo envoyées directement dans votre boîte de réception !

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.